Marion L.

Le promeneur d'Alep

Niroz Malek

Serpent Plumes

par (Libraire)
14 novembre 2015

Brèves de la vie sous les bombes de l'auteur à Alep en Syrie, qu'il décrit en tableaux, lui qui admire Chagall et Van Gogh.
Bien qu'issu d'une minorité persécutée, il ne peut se résoudre à quitter sa ville et laisser derrière lui sa bibliothèque, son "âme" comme il l'explique.
Tantôt confiné dans son appartement, tantôt promeneur nostalgique ou écrivain public, Niroz Malek témoigne de la vie qui continue dans les décombres de cette ancienne cité fabuleuse.
Sa plume poétique est admirablement traduite en français par l'auteur Fawaz Hussain.

Indispensable par ces temps difficiles.

L’intérêt de l’enfant
par (Libraire)
4 novembre 2015

A travers une question éthique et juridique épineuse, Ian McEwan nous tient en haleine le temps d'une soirée, aux côtés de Fiona Maye, juge respectée dont la vie va changer après sa rencontre avec un jeune homme atteint de leucémie. Sa religion interdit la transfusion sanguine. Il se dit prêt à mourir pour ses convictions mais c'est à elle de décider s'il l'hôpital doit le transfuser de force.
Un roman concis, alternant des scènes d'une grande intensité et des moments de légèreté où l'on s'imprègne de la musicalité du texte et des poèmes cités.
C'est beau, juste et terrible. Un grand moment de lecture.

Corps désirable

Hubert Haddad

Zulma

16,50
par (Libraire)
15 septembre 2015

Que se passe-t-il dans la tête du premier greffé de corps ?

Cédric Erg/Allyn-Weberson, paralytique après un accident et devenu cobaye humain, ne le sait pas toujours lui-même.
Sa tête à lui posée sur un corps qui n'est pas le sien, ses sensations se mélangent et se confondent.

Un récit d'anticipation entre questions d'éthique et romances charnelles. Hubert Haddad nous transporte au fil des pages avec une plume d'une grande justesse.

Il était une ville
par (Libraire)
5 septembre 2015

Tandis que la ville se vide et que la neige tombe...

Détroit, 2008.
1ère ville fantôme moderne des Etats-Unis.

L'auteur dresse avec une grande sensibilité les portraits de ceux qui sont restés, subissant les conséquences de la "Catastrophe", et de ces enfants disparus inexplicablement, dans l'indifférence générale.

Critique de la mondialisation, enquête, histoires d"amour et d'espoir, "Il était une ville" est un roman ancré dans la réalité sans oublier d'être poétique.