Pensées végétariennes
  •  
EAN13
9782755507256
ISBN
978-2-7555-0725-6
Éditeur
Fayard/Mille et une nuits
Date de publication
Collection
La Petite Collection (n° 632)
Nombre de pages
96
Dimensions
15 x 10 x 0 cm
Poids
52 g
Langue
français
Code dewey
848.5
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Offres


Ce livre est en stock chez 17 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
« Qu’y a-t-il de plus abominable que de se nourrir continuellement de cadavres ? », s’interroge en 1772 un fervent défenseur du végétarisme, qui fait aussi l’éloge de « cette admirable loi par laquelle il est défendu de manger les animaux nos semblables ». Contre toute attente, l’auteur de ces propos n’est autre que Voltaire. Le philosophe consacre depuis plusieurs années déjà des pages au sort des animaux de boucherie dans son œuvre. Nul n’aurait soupçonné Voltaire de se faire le zélateur et théoricien du végétarisme. Ces passages épars n’en constituent pas moins un corpus homogène. Le problème de la responsabilité des hommes dans la souffrance des bêtes rejoint chez lui des préoccupations philosophiques plus larges et plus anciennes, à commencer par le problème du mal. Renan Larue réunit pour la première fois ses plaidoyers en faveurs de la cause animale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur François-Marie Voltaire (Arouet dit)

Dossier relatif