INFO COVID 19

Un service de retrait " Cliquez & Collectez" organisé via notre site et par mail reste disponible de façon à limiter les risques de contagion et les contacts au maximum.

Nous serons ouverts en accès libre du Mardi au Samedi de 10h à 19h en vous demandant de venir si possible aux heures les plus creuses le matin et en début d'après midi, de façon à ne pas dépasser la jauge limite du magasin, de porter un masque et vous laver les mains avec le gel hydroalcoolique mis à disposition à l'entrée. Prenez soin de vous et de vos proches.

                                                                       Joyeuses fêtes de Noël à tous!

Soulèvements populaires, Points de vue du Sud
EAN13
9782849508947
ISBN
978-2-84950-894-7
Éditeur
Syllepse
Date de publication
Collection
ALTERNATIVES SU
Dimensions
21 x 13 x 1 cm
Poids
220 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Soulèvements populaires

Points de vue du Sud

Syllepse

Alternatives Su

Indisponible

Ce livre est en stock chez 22 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
La simultanéité, l'ampleur et la radicalité des soulèvements populaires de l'automne 2019 au Chili, en Équateur et au Liban surprennent. Elles obligent à réévaluer d'autres mouvements, débutés plus tôt et toujours en cours - en Haïti, au Soudan, en Algérie, à Hong Kong... -, et à porter un regard plus attentif sur la conflictualité sociale dans le monde.
Au-delà des affinités relevées, la coïncidence dans le temps et la diffusion dans l'espace marquent-elles un nouveau «printemps des peuples»? Si les revendications et les modes d'action convergent jusqu'à un certain point, le développement des luttes demeure tributaire du mode de gestion étatique de la contestation et de la cohésion des élites au pouvoir. Et les soubassements politiques et moraux de ces mobilisations sont ancrés dans des histoires nationales, dont l'héritage est revendiqué. Le visage des révoltes - celui d'une jeunesse urbaine précarisée au sein de laquelle les femmes jouent un rôle important -, ainsi que l'évidence médiatique de ressorts communs - l'utilisation des réseaux sociaux, le recours aux cultures populaires, la spontanéité et l'horizontalité des modes d'organisation... - méritent d'être interrogés.
Ces soulèvements répondent à des contextes particuliers, mais traduisent aussi de nouvelles circulations internationales des luttes. Assiste-t-on dès lors à une mondialisation de la protestation sociale?
S'identifier pour envoyer des commentaires.