En raison de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid 19, les clients sont priés de porter un masque ( fourni si besoin pour 0.50€ ) et de se désinfecter les mains à l'entrée unique du magasin.

La Librairie Broglie est ouverte aux horaires suivants: 

Du mardi au samedi de 10h à 19h - les lundi fermés -

Pour tous renseignements : 

librairie.broglie@orange.fr

 

Critiques de l’école numérique
EAN13
9782373090611
ISBN
978-2-37309-061-1
Éditeur
L'Échappée
Date de publication
Collection
FRANKENSTEIN
Nombre de pages
400
Dimensions
24 x 17 x 3 cm
Poids
755 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Critiques de l’école numérique

L'Échappée

Frankenstein

Offres

Plus l’école et l’éducation sont présentées comme étant en crise, plus l’utopie numérique y multiplie les promesses. Les injonctions permanentes à innover, à être optimistes, à individualiser les parcours, à se réinventer, à disrupter… imposent partout le numérique. Même s’il existe une grande variété de situations en matière d’équipements informatiques selon les niveaux et les établissements, l’idée que l’école telle qu’on la concevait jusqu’alors est obsolète et qu’elle doit, coûte que coûte, s’adapter à un monde contemporain ultraconnecté, a triomphé. Ainsi, dirigeants économiques, intellectuels et politiques ne cessent d’appeler enseignants et pédagogues à céder devant l’impératif d’un soi-disant progrès technique abstrait, et à s’en remettre les yeux fermés aux apprentis sorciers de la Silicon Valley.
Ces mutations profondes, aux conséquences désastreuses pour notre psychisme et nos sociétés, s’opèrent à grande vitesse dans une sorte d’inconscience générale et d’hypnose collective. Rares sont celles et ceux qui osent s’exprimer publiquement pour remettre en cause ces orientations. Ce livre leur donne la parole et montre que les processus en cours ne sont ni « naturels », ni inéluctables. Enseignants, intellectuels, soignants, parents, syndicalistes… y développent une critique sous forme d’enquêtes et d’analyses sur les soubassements théoriques et les arrière-plans économiques de la numérisation de l’éducation, de la petite enfance à l’université, et témoignent de leurs expériences quotidiennes. Autant de contre-points qui expriment un refus de se laisser gouverner par des technocrates et autres startupers et ingénieurs qui entendent révolutionner nos vies.
S'identifier pour envoyer des commentaires.