INFO COVID 19

Un service de retrait de proximité " Cliquez & Collectez" est organisé via notre site et par mail où vous pouvez commander ou réserver tous les livres disponibles en stock ou en commande éditeur, en attendant la réouverture des librairies. Notre mail: librairie.broglie@orange.fr

Nous serons présents pour ce service à la porte du magasin aux horaires suivants: Du Mardi au Samedi de 10h à 13h et en plus les après midi de 14h à 18h où sur appel téléphonique au numéro affiché sur la porte, un libraire descendra vous servir.

 

On achève bien les éleveurs, Résistances à l'industrialisation de l'élevage
EAN13
9782373090291
ISBN
978-2-37309-029-1
Éditeur
Échappée
Date de publication
Collection
ACTION GRAPHIQUE
Nombre de pages
144
Dimensions
26 x 20 x 1 cm
Poids
480 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

On achève bien les éleveurs

Résistances à l'industrialisation de l'élevage

Illustrations de

Dirigé par

Échappée

Action Graphique

Offres

Éleveurs et chercheurs expliquent, en livrant de nombreuses réflexions sur le rapport humain-animal, comment l’élevage s’industrialise et les logiques technocratiques s’imposent dans l’agriculture.

"Un livre qui ne fait pas que murmurer à l’oreille des éleveurs : il s’adresse à tous, héritiers de civilisations agro-pastorales, et compte se faire entendre. On achève bien les éleveurs ne se contente pas de dénoncer les dérives de l’industrialisation de l’élevage mais s’interroge également sur les relations homme-animal, une vieille histoire."
Michel Pourcelot - Force Ouvrière

"Voilà un livre qui nous « connecte » avec nos racines rurales et le monde paysan en interrogeant les héritiers des civilisations agro-pastorales. On achève bien les éleveurs ne se contente pas de dénoncer les dérives de l’industrialisation de l’élevage mais s’interroge sur les relations homme-animal avec l’analyse de Jocelyne Porcher et du collectif « Faut pas pucer », qui lutte contre l’identification électronique des ovins et caprins. Le monde se referme alors que la liberté s’efface devant le contrôle systématique : ce que nous faisons subir aux animaux, nous nous l’infligeons également à nous-mêmes. Cet ouvrage, coordonné par Aude Vidal, rencontre une critique radicale de l'industrialisation portée notamment par la coordination Écran total, qui réunit éleveurs, enseignants, assistantes sociales, métiers du livre."
Wiliam Élie - Les Amis de la conf'
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Guillaume Trouillard