Cabossé

Cabossé

Benoît Philippon

Gallimard

  • 30 septembre 2017

    Un polar addictif

    Roy, de son vrai prénom Raymond, est un ancien boxeur, aussi homme de main de malfrats. C'est un homme de 42 ans, mesurant 1,95m, 110kg avec le visage défiguré (tomate écrasée...) de par sa naissance et des coups reçus. Il a un QI plutôt faible. Inscrits sur un site de rencontres, il fait la connaissance de Guillemette, une petite femme que la vie n'a pas épargnée non plus. Et là, leur vie va être chamboulée car entre eux naît un amour fou. Mais leur chemin va croiser celui de Xavier, l'ex de Guillemette. Un gars violent qui la maltraitait et qui a tué l'enfant qu'elle portait. Volant à son secours, Roy le laisse pour mort. mais il en réchappe et porte plainte. La police est donc sur leurs traces. Commence une cavale où ils se racontent leur passé pas très rose et où les cadavres jonchent leur parcours. Ce périple est plein d'amour, de sexe et d'obstacles sanglants.

    Jusqu'au jour où ils rencontrent Lili, une petite fille abandonnée par son père dans une station service. Cette enfant va les bouleverser et leur rappeler des souvenirs : pour Guillemette, son bébé mort dans son ventre, et pour Roy, sa petite sœur morte étant enfant. Il recherche le père de Lili qui s'avère être un tortionnaire. Roy le tue et leur fuite continue, mais à trois cette fois...
    Ce livre est extraordinaire. L'histoire de la belle et de la bête, du centaure et de la luciole, Bonie & Clyde qui suppriment tous ceux qui se mettent en travers de leur chemin. Mais il y a énormément d'amour mais aussi de l'humour et de la poésie. Roy a aussi fait de très belles rencontres qui l'ont enrichies.
    Je conseille à tous de rentrer dans ce livre. C'et le premier roman noir de Benoît Philippon et c'est une grosse réussite.


  • par (Libraire)
    29 avril 2017

    Non seulement la nature lui a donné une sale tronche, mais Raymond alias Roy n'attire que des cabossés et se retrouve au milieu des coups les plus tordus...
    Mais il a aussi fait de belles rencontres, magiques même et a su faire naître de vraies tendresses.
    Alors, comme Guillemette, on s'accroche à lui avec l'intention de ne plus le lâcher !


  • par (Libraire)
    31 janvier 2017

    Ca décape !

    Ray (Raymond, de Clermont Ferrand, mais c'est moins glamour...) n'a pas été gâté par la nature. C'est le moins qu'on puisse dire. Néanmoins, il rencontre Guillemette, un petit bout de femme qui va bouleverser sa vie et l'entraîner dans un road trip "à l'améWicaine". Au cours de cette cavale improvisée dans la campagne française, ils vont faire la rencontre de personnages à qui la vie n'a pas fait de cadeau non plus: cabossés, comme eux. (Coup de coeur pour Mamie Luger !)
    Un polar français original, que l'on dévore ! Avec des put**n de dialogues à la "Audiard" qui font irrémédiablement sourire.


  • par (Libraire)
    17 janvier 2017

    Formidable road-trip amoureux mêlé de drame, de sang mais également de tendresse et d'humour le tout dans un style cash et percutant.
    Quand deux êtres si différents mais tellement cabossés par la vie se trouvent pour ne faire qu'un. Très beau.
    karine


  • 28 décembre 2016

    Coup de poing

    C'est l'histoire de Roy ( prénommé Raymond en réalité) qui vraiment n'a eu la chance ni de naître beau, ni de naître au bon endroit. des parents en dessous de la moyenne, une petite soeur adorée trop tôt disparue, et le voilà, lui, l'ancien boxeur, taillé dans le roc, qui rencontre une petite luciole, Guillemette, toute fluette et très amoureuse, avec laquelle Roy va partir en cavale...Et c'est du récit de cette cavale, des rencontres, bonnes et mauvaises que le couple va faire, qu'est bâti ce premier roman , tout en coup de gueules, en coups de poings mais avec un coeur gros comme ça. C'est une lecture qui fait du bien, au bout du compte.


  • par (Libraire)
    7 septembre 2016

    Conseillé par Lucie

    Grand colosse d’un mètre quatre vingt quinze et de cent dix kilos, Roy se bat contre les obstacles que la vie dresse systématiquement devant lui. Né avec une gueule cabossée, il enchaîne les petits boulots rythmés par la violence de ses coups et de ceux des autres. Tout bascule le jour où ce géant rencontre une frêle jeune femme qui va illuminer sa vie à jamais. Laissant l’ex-mari de celle-ci pour mort sur le trottoir, ce duo quitte précipitamment Paris. Seulement, les rencontres qu’ils vont faire tout au long de cette fuite va les obliger à semer les cadavres sur le bord de la route…

    Pour ce premier ouvrage, Benoît Philippon nous offre un magistral roman noir. Ce roadtrip à travers la France, nous embarque dès les premiers mots grâce à une écriture ciselée et rythmée qui donne vie à deux personnages cabossés par les aléas de la vie. Un roman inoubliable à découvrir sans plus attendre !

    Bref aperçu de l’ambiance : « Sur un ring, il sautillait pas, il virevoltait. Les coups pouvaient pleuvoir sur lui, c’était comme s’il portait un bon gros ciré jaune. Non seulement il essuyait les coups, mais une fois le grain passé, il faisait pleuvoir à son tour. Et le gars en face était trempé, le plus souvent de son propre sang. »