INFO COVID 19

Un service de retrait " Cliquez & Collectez" organisé via notre site et par mail reste disponible de façon à limiter les risques de contagion et les contacts au maximum.

Nous serons ouverts en accès libre du Mardi au Samedi de 10h à 19h en vous demandant de venir si possible aux heures les plus creuses le matin et en début d'après midi, de façon à ne pas dépasser la jauge limite du magasin, de porter un masque et vous laver les mains avec le gel hydroalcoolique mis à disposition à l'entrée. Prenez soin de vous et de vos proches.

                                                                       Joyeuses fêtes de Noël à tous!

Les moissons funèbres

Les moissons funèbres

Ward, Jesmyn

Globe

  • 16 octobre 2016

    Ecrire et vivre

    En quatre ans, entre 2000 et 2004, Jesmyn Ward a perdu cinq de ses proches dont le plus âgé avait 31 ans : son frère et quatre amis de toujours, des garçons avec lesquels elle avait grandi, joué, fumé, bu, vécu. Manque de chance, hasard malheureux, malédiction divine ? Pas du tout. Car si ces morts furent toutes brutales, spectaculaires même, elles ressemblaient surtout à des morts annoncées, tant grandir dans la région du Mississipi, lorsque l’on est noir et pauvre laisse très très peu de chance de s’en sortir indemne.

    **L’écriture comme moyen de survie**

    L’un de ces garçons est décédé d’une overdose, un autre s’est suicidé, deux ont été tués dans des accidents de voiture, sans que les responsables ne soient punis à la hauteur de leur crime, et le dernier enfin a été tué par balle.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u